BKB

L'association

Vive la culture avec BriKaBrak !

ATTENTION ! Le texte qui va suivre est très long et exhaustif ! Nous vous conseillons de prendre un snack au cas où et de couper la sonnerie de votre téléphone. Si vous êtes déjà convaincu.e.s par l’action que mêne BKB depuis 20 ans, vous pouvez directement soutenir, relayer cette collecte et vous épargner 15mn de lecture.

https://www.helloasso.com/associations/association-point-org/collectes/vive-la-culture-avec-brikabrak

Sinon installez vous confortablement, le spectacle va commencer !

UN FESTIVAL ET UNE SAISON AU PLUS PRÈS D’UN TERRITOIRE

En 2004, deux étudiantes en IUT Carrière Sociale et Développement des Territoires ont l’idée de créer un festival de spectacle vivant à destinations des enfants des écoles de Meyrals et St Cyprien.

Afin de les aider dans la réalisation de ce projet, elles font appel à l’association déjà existante Point Org pour leur fournir un soutien matériel et technique.

C’est ainsi qu’avec trois bouts de ficelle, une équipe de 10 valeureux bénévoles, beaucoup de bonne volonté et bien sûr, la magie du spectacle, la première édition du festival BriKaBrak était née.

Au bout de deux an, le festival part s’installer sur la commune du Bugue où il réside encore actuellement.

Au fur et à mesure des années, le festival s’est étoffé et professionnalisé, poussé par l’appétence d’un public de plus en plus nombreux et le nombre grandissant d’écoles voulant participer, jusqu’à adopter le format que nous lui connaissons actuellement.

Aujourd’hui, le festival BKB est devenu un rendez-vous incontournable en Périgord Noir et donne lieu à une trentaine de représentations (théâtre, cirque, marionnettes, danse, arts de la rue…) chaque semaine de la Pentecôte. 

Cie L’Agence de Géographie Affective - Même pas peur - (2023)

En 2007, désirant aller toujours plus à la rencontre des spectateurs et faciliter l’accès à la culture pour tous, BKB développe Les P’tits +, qui deviendront par la suite la Saison : 4 spectacles sur différentes communes du territoire en direction des scolaires et du tout public, donnant lieu à une vingtaine de représentations étalées d’octobre à avril.

Salle Eugène Le Roy - Le Bugue
Cie Le Théâtre de l’Unité - La Nuit Unique - 2023

 RÉSIDENCES / SOUTIEN À LA CRÉATION - l’art de la perma-Culture

Tissant des relations de confiance avec les compagnies de théâtre régionales et désirant les soutenir dans leurs projets, BKB accueille depuis 5 ans des artistes sur le territoire dans des salles prêtées par des communes partenaires afin qu’ils puissent préparer leurs futures créations.

Un spectacle a besoin en général d’une période de 2 à 4 ans pour exister. C’est ainsi qu’avant d’être accueillis dans la Saison ou lors du Festival, certains spectacles ont été préparés lors de résidences d’artistes sur notre territoire. Ces moments participent de l’écosystème du secteur culturel en permettant aussi aux habitant.es et, en particulier aux élèves, de venir rencontrer les artistes lorsqu’ils sont en train de créer mais aussi aux interprètes ou metteurs en scène de proposer des temps d’ateliers dans les écoles.

Telle la graine qui a besoin d’eau, de soleil et d’éléments qui viendront nourrir la future plante, le soutien à la création est pour nous l’occasion d’être un de ces facteurs essentiels dont le spectacle a besoin pour grandir et s’épanouir.

ACTION CULTURELLE ET EAC - médiation et sensibilisation culturelle

Dès la création de son premier festival, BKB s’est engagé auprès des écoles et des centres de loisirs afin d’initier les enfants dès leur plus jeune âge au spectacle vivant.

Face à la demande grandissante des publics et des écoles, BKB n’a eu de cesse d’étoffer son offre de spectacles et de développer toujours plus ses actions culturelles notamment à travers les projets EAC (Éducation Artistique et Culturelle).

Ainsi, depuis 2018, BKB travaille en étroite collaboration  avec les écoles des territoires de la Vallée de la Vézère et de la Dordogne afin de proposer aux élèves non seulement l’accès à des spectacles professionnels, mais également des rencontres avec les artistes, des ateliers menés en classe ainsi que des restitutions tout au long de l’année.

En 2021, l’Éducation Nationale en partenariat avec le ministère de la Culture, a lancé la politique 100% EAC. Chaque élève dans sa scolarité doit rencontrer, connaître et pratiquer une ou des activités artistiques. Il revient aux enseignants de construire depuis la maternelle jusqu’au collège la culture artistique de l’enfant. L’EAC est reconnue comme étant un objectif majeur de l’Éducation Nationale.

Localement, seul BKB porte en matière de spectacle vivant le parcours EAC des enfants !

Sur un territoire enclavé et éloigné des salles de spectacles de Périgueux, Sarlat ou Bergerac, BKB fait office de véritable centre culturel itinérant et facilite l’accès à la culture des enfants et ce, à moindre coût pour les écoles et les collectivités.

Cie Théâtre Folavril - Mamie Ouate en Papouâsie - 2019

Ainsi, tous les ans, les enfants scolarisés sur notre territoire ont accès à minimum un spectacle professionnel de qualité grâce à BKB. Ils peuvent également participer à des ateliers durant lesquels les artistes viennent en classe avant ou après les spectacles. Danse, écriture, fabrication de marionnettes, découverte du théâtre masqué, sont quelques unes des expériences que les enfants peuvent découvrir tout au long de l’année scolaire.

Un partenariat avec l’OCCE de la Dordogne vient également agrémenter ce volet avec la journée Brikaloupio qui offre aux classes la possibilité de présenter une étape de leur chantier théâtre de l’année dans des conditions professionnelles et d’assister à un spectacle lors du festival.

Journée Brikaloupio en partenariat avec l’OCCE 24

À travers les ateliers, la découverte de nouvelles activités favorise  le collectif. Les enfants vont expérimenter, communiquer différemment et se dépasser ensemble.

Ces actions leur permettent également de développer leur sens critique, de les éveiller à la curiosité et à la citoyenneté.

Lorsque l’enfant arrive au collège il a une culture artistique ainsi qu’une vraie posture de spectateur respectueux et à l’écoute des autres.

 Parole d’enseignant (Yann):

« On étudie des oeuvres, on rencontre des compagnies, on travaille avec eux lors des résidences, on voit des spectacles, il y a restitution…

La plupart des thèmes abordés (harcèlement, homosexualité, abandon pour ne citer qu’eux) pendant les spectacles BKB sont repris en classe. Ils sont même parfois initiateurs de projets que l’on va poursuivre tout au long de l’année.

Les enfants attendent BKB avec impatience, dès qu’on leur propose un travail avec une compagnie dans une résidence, ils s’investissent à fond de suite. Le fait de faire une restitution leur demande une montée en compétences parce qu’on exige d’eux un travail de qualité. Ils apprennent leurs textes, ils travaillent leur posture, leur diction, on leur demande vraiment d’être acteur, c’est à dire d’être le personnage et de le vivre. Ils aiment ça, ils se dépassent et ils sont heureux de le faire. Même si ils passent par des moments stressants comme toute personne qui monte sur des planches, ils sont heureux et fiers de ce qu’ils ont fait. C’est un énorme apport dans la construction personnel. Vivre des émotions à travers le spectacle, voir des points de vue différents est essentiel.

Le pas de côté qu’effectue l’artiste leur permet de voir les choses différemment, de développer l’esprit critique et des qualités d’écoute de l’autre afin de se rendre compte qu’il existe d’autres façons de voir le monde

Cela permet également pour certains de se révéler.

J’ai pu voir beaucoup d’élèves en très grande difficulté s’éclater lors de spectacles.

Pour nous, petites écoles de campagne qui n’avons pas accès à la culture, on voit vraiment l’action de BKB comme une délégation du service public alors que nous sommes face à des enfants qui en ont le plus besoin. »

ET AUJOURD’HUI ? - BKB en quelques chiffres

En 2023, BKB c’est :

  • 45 représentations sur l’année à destination des scolaires et du tout public
  • 18 spectacles
  • 38 artistes professionnel.les
  • 2 résidences d’environ une semaine
  • 12 technicien.nes professionnel.les
  • 40 bénévoles
  • 17 communes partenaires
  • 22 partenaires privés
  • 2 emplois salariés (1 administrateur à temps plein ainsi qu’une chargée de production à temps partiel).

Malheureusement ces deux derniers emplois sont actuellement menacés et c’est par conséquent le projet globale BKB qui est également en danger.

En effet, malgré un soutien toujours renouvelé de la part de nos partenaires, les budgets de fonctionnement ne cessent d’augmenter poussés par l’inflation générale que l’on connaît.

Aujourd’hui, la trésorerie de BKB ne peut plus assurer le financement de ces emploi et la structure doit se séparer à très grand regret de François et Céline. 

Mais il est absolument nécessaire de comprendre que sans ces emplois, la machine ne peut tout simplement plus tourner. 

BKB a besoin de l’expertise métier de ses salariés afin de pouvoir mener son action culturelle sur l’ensemble du territoire et pouvoir continuer à offrir des spectacles professionnels de qualité à moindre coût pour ses populations toujours en demande.

Grâce à ce financement participatif, BKB souhaite envoyer un message fort ! Il s’agit de préserver une action culturelle essentielle sur un territoire rural peu doté en infrastructures. 

BKB est dans les faits un véritable centre culturel itinérant. À travers son engagement, l’association Point Org remplit une mission d’intérêt général qui doit être reconnue par tous.

Il s’agit également de préservation d’emplois (administrateur.trice, chargé.e de production, technicien.nes du spectacle, artistes professionnels) dans un bassin qui ne demande qu’à se dynamiser sur l’année en dehors des périodes touristiques. La culture participe à ce dynamisme et à l’attractivité d’un territoire.

Face à la menace d’une disparition totale de ce projet, votre mobilisation est primordiale. BKB a besoin de votre soutien, la moindre contribution est tout simplement vitale.

Alors si vous aussi pour pensez que la culture est essentielle et que le projet de BKB doit continuer d’exister, aidez l’association Point Org à réunir suffisamment de fonds afin qu’elle puisse maintenir son action au plus près de vous et de vos enfants.

https://www.helloasso.com/associations/association-point-org/collectes/vive-la-culture-avec-brikabrak

Contribuez, partagez, parlez-en autour de vous ! On compte sur vous !

Programmation scolaire 2023-2024

Découvrez EN PDF la programmation SCOLAIRE

Voici les spectacles scolaires programmés en 2023-2024.

En espérant que ces projets puissent coïncider avec vos réalités, envies et possibilités.

Plus tôt vous nous donnerez vos souhaits, plus tôt nous pourrons organiser les représentations. A vos stylos-claviers-téléphones... Et à très bientôt !

Adhésion et soutien

Pour nous suivre sur les réseaux: Facebook et Instagram !

Pour adhérer ou nous soutenir : il y a l'adhésion papier ou l'adhésion en ligne ! !

Newsletter

captcha